12080059_10153697115118276_2424973723078387580_o

Les représentantes d’AGIR (asso gennevilloise qui intervient auprès des retraités) devant le Conseil Départemental 92 pour remettre les 600 pétitions signées à Gennevilliers pour l’extension de la carte Améthyste.

SEANCE PUBLIQUE DU 16 OCTOBRE 2015

GROUPE FRONT DE GAUCHE ET CITOYENS

(Parti Communiste Français – Gauche Citoyenne)

Intervention d’Elsa Faucillon

Monsieur Le président, Mesdames, Messieurs,

Avant de commencer l’ordre du jour de cette séance, je souhaite vous faire part de la présence des représentants de l’Association gennevilloise AGIR qui intervient auprès des personnes retraités.

En fin de semaine dernière, je vous ai demandé par e-mail de bien vouloir leur accorder un rendez-vous afin qu’il puisse vous remettre en main propre les pétitions qu’ils ont fait signées à Gennevilliers pour relever les plafonds d’accès à la Carte Améthyste dans les Hauts-De-Seine.

Compte tenu de leur présence aujourd’hui, pouvez-vous Monsieur le Président leur accorder un moment dans la matinée afin qu’ils vous remettent, en main propres, les 600 pétitions qu’ils ont fait récoltées ?

Ce nombre pour la seule ville de Gennevilliers, témoigne que cette aspiration à avoir les moyens de circuler n’est pas marginale. Je sais que d’autres associations portent ces mêmes revendications.

Nous sommes intervenus à de nombreuses reprises pour le relèvement des plafonds d’accès et octroi de ce droit dès 60 ans. En juin dernier, la majorité départementale a refusé de voter le vœu que nous lui proposions.

Aussi, nous nous félicitons des premières avancées que le Conseil départemental semble amorcé dans le rapport d’introduction au Débat d’Orientation Budgétaire, en annonçant une revalorisation des plafonds d’accès. Mais nous serons très attentifs et vigilants, lors de la présentation du rapport, pour que les mesures soient bien bénéfiques à tous les alto-séquanais.