Skip to content

MARCHER CONTRE L’ISLAMOPHOBIE

Nous avons connu, ces dernières semaines, une énième polémique autour du port du voile dans l’espace public et de la pratique religieuse des musulmans et musulmanes en France. Une énième politique choquante, tant elle ne fait que surfer sur une vague de stigmatisation et un déferlement de haine, en particulier en direction des femmes. Elles sont les premières victimes de débats qui, sans leur donner la parole, n’ont pour effet que de créer de la souffrance et de l’humiliation. Face à ce climat insupportable, nous nous sommes rassemblés pour leur affirmer notre solidarité, à l’occasion des marches du 19 octobre ou du 10 novembre. De très belles marches citoyennes, dans la diversité et la détermination à ne plus rester passifs face à ce climat détestable. J’y ai participé et je continuerai à le faire chaque fois que cela sera nécessaire.

Les deux blessés par balle et la tentative d’incendie d’une mosquée à Bayonne prouvent s’il le fallait encore que oui, la haine des mots banalise la violence des actes. Les « polémiques » racistes ne sont pas seulement odieuses elles sont dangereuses.

‪Sur BFMTV, au lendemain de la marche, il a fallu encore faire face aux insinuations, au mépris, au mensonge, à une ligne éditoriale de discrédit. Les mêmes arguments, toujours assénés contre les mêmes cibles. ‬

Scroll To Top