Déclaration du groupe Front de Gauche et Citoyens
Nanterre, le 15 avril 2016.

ENSEMBLE, MOBILISÉS, NOUS AVONS GAGNÉ :
LA DROITE RECULE ET LE PASS 92 EST MAINTENU !

Lors de la séance publique du 11 décembre 2015, Patrick Devedjian avait présenté un projet de budget dans lequel le Pass Hauts-de-Seine avait tout bonnement été supprimé. Nous avions alors déposé un vœu réclamant son maintien, vœu que la majorité de droite n’avait pas souhaité soutenir.

Le président du conseil départemental s’en était défendu en qualifiant ce dispositif « d’effet d’aubaine ». Nathalie Léandri, vice-présidente en charge des affaires scolaires, avait quant à elle renchéri en affirmant que « 90% des gens continueraient à inscrire leurs enfants à ces activités même s’il n’y avait pas ce Pass 92 ».

Quatre mois après, le temps nous a finalement donné raison : la droite recule et le conseil départemental vient de voter à l’unanimité la reconduction du dispositif dès la rentrée prochaine.

La mobilisation des associations partenaires du Pass Hauts-de-Seine ainsi que des fédérations de parents d’élèves, initiée lors de la réunion publique organisée par notre groupe à ce sujet, aura donc payé. C’est une grande victoire pour les familles des collégiens altoséquanais ainsi que pour l’ensemble des structures culturelles, artistiques et sportives.

La suppression du Pass 92 aurait engendré une baisse massive de la fréquentation de tous ces clubs et associations, avec pour conséquence de nuire tant à l’épanouissement des jeunes qu’au partage de valeurs fondamentales dont le sport, les arts et la culture en sont les vecteurs incontournables.

Nous nous félicitons de cette mobilisation qui montre que, bien que largement majoritaire à la tête du conseil départemental, la droite ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi.

Pour autant et malgré cette victoire, nous devons rester mobilisés. Nous souhaitons aller encore plus loin et obtenir la revalorisation du montant versé aux familles ainsi que l’augmentation du nombre de bénéficiaires réels. Cela permettra de remplir un double objectif pour lequel nous ne cesserons de nous battre : l’émancipation des jeunes et le rayonnement des sports, des arts et de la culture.

Marie-Hélène AMIABLE– Elsa FAUCILLON – Laureen GENTHON
Patrick JARRY – Gabriel MASSOU – Pierre OUZOULIAS